Bien aborder le sujet du bac 2018 en Philosophie

Réussir son épreuve de philosophie au bac 2018 implique une bonne gestion de son temps.

Nous vous conseillons d’utiliser les 4 heures selon le découpage suivant :

  • lecture et choix du sujet de philosophie : 15 min
  • rédaction du plan : 45 min
  • rédaction de la copie détaillée en suivant le plan : 2h30
  • relecture et corrections : 30 min

Bien choisir son sujet

  • Méfiez-vous du sujet qui vous semble immédiatement le plus « facile »
  • Lisez et relisez soigneusement les trois sujets proposés, et notez les idées qui vous viennent à l'esprit à leur propos.
  • Retenez celui pour lequel vous ressentez le plus d'intérêt, et surtout pour lequel vous vous sentez capable de mobiliser le plus de culture philosophique.

 

Les concepts du sujet de philosophie

C'est en définissant les concepts en jeu et en analysant les relations entre ces concepts que vont apparaître les différents problèmes à aborder.

Un bon plan de dissertation en philosophie

Par principe, il convient de commencer la copie par le point de vue ou les éléments les plus simples, pour terminer par le point de vue le plus riche.
Le plan consiste à mettre vos idées en ordre. Pour cela :

  • gardez à l'esprit l'idée directrice de votre devoir (que vais-je démontrer, et suivant quelles étapes ?)
  • consacrez une partie à chacun des problèmes repérés ; à l'intérieur d'une partie, prévoyez un paragraphe pour chaque argument ou analyse nécessaire à l'exposé du problème et à sa solution partielle

Rédiger une bonne dissertation en philosophie

Introduction

Elle situe le problème que vous allez aborder, et amorce son traitement.
Vous pouvez (mais aucune réglementation n'y oblige) y indiquer le plan de votre devoir, mais sans y accumuler les questions concernant chaque problème abordé.
→ Puisqu'elle doit sans attendre attirer l'intérêt du lecteur, il peut être utile que vous la mettiez au point au brouillon.

Développement

Pas de panique ! Un plan correctement organisé vous permet de rédiger vos différentes parties, sans précipitation, en explicitant clairement vos idées et arguments, en commentant les exemples, et en introduisant convenablement vos citations.
Les transitions entre les différentes parties nécessitent un soin particulier : elles montrent que, après les acquis de la partie précédente, on aboutit à un nouveau problème, dont le traitement va venir dans la partie suivante.

Conclusion

Elle montre à quoi mène votre argumentation. Il ne saurait donc être question d'y proposer un simple résumé de votre dissertation. Le principal est qu'elle soit claire, et qu'elle énonce nettement la position que vous aurez défendue. L'idéal est de suggérer que la réflexion menée débouche sur une perspective ou un problème plus vaste.

> Pour en savoir plus, consulter nos collections.

Découvrir les nouveautés