Conforme au programme
France métropolitaine
Juin
2016
Bac
Spécifique
Tle S
SVT
Vie fixée et plante domestiquée
Génétique et évolution
.icon_annales.png Exposer en quoi les structures des organes impliqués dans les échanges nutritifs externes et internes d'une plante sont adaptées à son mode de vie fixé.

Sujet 1Vie fixée et plante domestiquée 1 h 30

France métropolitaine, juin 2016

Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l’évolution : l’exemple de la vie fixée chez les plantes
La plante domestiquée

PARTIE I ÉVALUATION DES CONNAISSANCES

8 pts

Synthèse

5 pts

QCM

3 pts

Dans son ouvrage, « L’éloge de la plante » (2004), le botaniste Francis Hallé discute des surfaces d’échanges chez les végétaux et animaux.
« Mesurer la surface d’un végétal n’est pas chose facile. […] Quelle peut être la surface aérienne d’un arbre de 40 m de haut ? Une estimation de 10 000 m2 (1 ha) n’est certainement pas exagérée ; la surface « interne » permettant les échanges gazeux serait 30 fois supérieure. […] En ce qui concerne les surfaces racinaires, les investigations sont encore plus difficiles et les données encore plus rares : la surface souterraine d’un plant de seigle serait 130 fois plus grande que la surface aérienne. […] »

Question

Exposer en quoi les structures des organes impliqués dans les échanges nutritifs externes et internes d’une plante sont adaptées à son mode de vie fixé.

L’exposé doit être structuré avec une introduction et une conclusion et sera accompagné d’un schéma fonctionnel synthétique.

Cochez la bonne réponse pour chaque série de propositions du QCM.

Question 1

La collaboration plante-animal s’exerce :

□ a. exclusivement lors de la pollinisation ;

□ b. lors de la pollinisation et de la fécondation ;

□ c. lors de la pollinisation et de la dispersion des graines ;

□ d. exclusivement lors de la dispersion des graines.

Question 2

Les variétés hybrides :

□ a. sont obtenues par transgénèse ;

□ b. combinent des caractères agronomiques des deux parents ;

□ c. résultent d’auto-croisements ;

□ d. résultent d’un processus de sélection variétale seule.

Question 3

Les plantes OGM sont le résultat :

□ a. de mutations d’espèces cultivées ;

□ b. d’hybridations d’espèces cultivées ;

□ c. de sélections variétales ;

□ d. de génie génétique.

Voir le corrigé

Cet article est réservé aux abonnés
ou aux acheteurs de livres ABC du Bac

Pour approfondir le thème...

Tle S
SVT
Génétique et évolution
Spécifique
France métropolitaine
Septembre
2015
Bac
.icon_annales.png
Montrez comment les plantes, bien que fixées, assurent ces échanges à l'interface sol/air.
évolution | plantes | sol | air
Tle S
SVT
Génétique et évolution
Spécifique
Mai
2016
Bac
On réunit sous le terme de Ratites l'ensemble des oiseaux coureurs.
Ratites | évolution | génétique
Tle S
SVT
Génétique et évolution
Spécifique
Mai
2016
Bac
Le caryotype est caractéristique d'une espèce.
caryotype | poulet | évolution
Tle S
SVT
Génétique et évolution
Spécifique
Tests et QCM Bac
.icon_test.png
Testez vos connaissances sur la diversité du vivant avec des QCM et un Vrai-Faux.
espèce morphologique | interfécondité | spéciation | fossile | isolement reproductif
Tle S
SVT
Génétique et évolution
Spécifique
France métropolitaine
Juin
2015
Bac
.icon_annales.png
À partir de la seule exploitation des documents, expliquez comment la variété "spring" a une plus grande efficacité de reproduction que la variété "okiep".
génétique | évolution | Gorteria diffusa | reproduction | pollinisation